H

Histoire

Histoire

topbild3-geschichte

La maison

Die Villa Achenbach im OriginalzustandLa villa a été construite en 1907 en tant que maison individuelle. L’agencement de notre hôtel suit, dans l’ensemble, le style anglais ancien et victorien. Chaque chambre étant unique au niveau de sa taille et de sa décoration, aucune chambre n’est ainsi identique à l’autre. Avant d’être transformée en hôtel, la demeure fut tout d’abord utilisée à titre privé jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. À partir de 2008, nous avons commencé à tout rénover et, en 2012, les travaux de l’hôtel étaient achevés. Si vous pénétrez maintenant dans la Villa Achenbach, vous avez l’impression de rendre visite, chez lui, à un vieil ami qui vous a remis les clés de sa chambre d’hôtes – l’agencement, les décorations et les objets d’art font partie d’une histoire personnelle.

Les frères Achenbach

Les frères Andreas Achenbach (1815 – 1910) et Oswald Achenbach (1827 – 1905) étaient des artistes très célèbres de l’école de peinture de Düsseldorf, qui a marqué le XIXe siècle de manière durable. Ils sont nés et ont grandi ici à Düsseldorf. C’est grâce à la notoriété des frères que notre rue a été nommée d’après eux, sachant qu’il est extrêmement rare qu’une rue porte le nom de deux personnes. C’est un honneur, pour nous, que notre hôtel porte le nom d’Achenbach.
Bien qu’Andreas et Oswald étaient frères et tous deux des peintres célèbres, ils n’auraient pas pu être plus différents. Andreas Achenbach se concentrait principalement sur la peinture maritime, tandis qu’Oswald avait une préférence pour les paysages d’Italie. Ils étaient considérés comme l’alpha et l’oméga de la peinture paysagiste et comme une « fratrie brillante ».

 

Portrait-Andreas-Achenbach-1884

Portrait Andreas Achenbach – 1884

Andreas Achenbach, né en 1815, était un peintre allemand de paysages du romantisme. Son sujet principal était le thème maritime et il avait développé une préférence pour la peinture marine. Il commença très tôt à peindre et s’est inscrit à l’Académie des Arts de Düsseldorf en 1827 (à 12 ans) Il a rapidement prouvé un extraordinaire talent et a pu vivre de son art deux ans plus tard. À 17 ans, il a commencé à voyager longuement. C’est à partir de ce moment, que les motifs maritimes ont dominé son œuvre. En 1835, le jeune talent devint le fondateur du réalisme allemand. Ses œuvres les plus importantes étaient, dans les années 1840, les peintures portant sur les paysages et sur la mer en Suède et en Norvège. Il devint membre de nombreuses associations et a fondé l’association d’artistes « Malkasten ». Andreas Achenbach faisait partie des membres éminents de la société de Düsseldorf pour la politique, l’économie et la culture. Il habitait comme un noble et a été traité comme tel. Quand il est décédé en 1910, Düsseldorf a connu un enterrement comme celui d’un prince baroque.

 

Portrait Oswald Achenbach - 1867

Portrait Oswald Achenbach – 1867

Son jeune frère Oswald Achenbach, né en 1827, faisait partie des plus importants peintres paysagistes que l’Europe comptait à l’époque. Contrairement à son frère, il a déjà été accueilli à l’âge de huit ans (1835) à l’Académie des Arts de Düsseldorf. Ce qui représentait, en ce temps-là, quelque chose d’inhabituel, puisque l’inscription n’était possible qu’à l’âge de 12 ans. En raison de son extraordinaire talent, il a été fait une exception pour lui. Par contre, il quitta l’Académie dès 1841. On suppose que cela était dû à l’enseignement académique rigide. Deux ans plus tard le jeune Oswald, âgé de 16 ans, fit son premier grand voyage, entre autres en Italie. À partir de ce moment, ses œuvres représentaient essentiellement des motifs de paysages italiens. Par contre, il était moins intéressé par les détails, mais plus par les caractéristiques de formes et de couleurs ainsi que par la répartition de la lumière et des ombres. Au XIXe s. les académies d’art étaient des écoles à l’enseignement rigide portant sur les formules, qui ne tenaient pas compte des nouvelles orientations artistiques. De nombreux artistes, comme Oswald Achenbach, s’y sont opposés. C’est pourquoi il devint membre de plusieurs associations telles que l’association d’artistes « Malkasten ». Oswald était un membre actif lors d’événements, il a dirigé plusieurs pièces de théâtre et a également joué sur scène l’une ou l’autre fois. Puis, ont suivi, des expositions dans des galeries étrangères à l’Académie. Déjà en 1850, il était mondialement connu et a reçu de nombreux prix. Il était, entre autres, membre honoraire dans les académies d’art d’Amsterdam et de Rotterdam, il a été décoré de l’Ordre du Mérite par Napoléon III, il a été représenté à l’Exposition universelle à Paris et y a été décoré. La plus honorable récompense de sa vie a été l’attribution de la Croix de Chevalier de première classe. En 1859, l’actuel directeur de l’Académie des Arts de Düsseldorf a démissionné, ce qui a permis de réduire notablement les conflits entre l’Académie et les artistes libres. Quatre ans plus tard, Oswald Achenbach a été nommé professeur de peinture paysagiste à l’Académie des Arts de Düsseldorf, ce qui représentait une nomination tout à fait contraire à son opposition préalable à cette institution. Ce poste représenta pour Achenbach une ascension au sein de la société. Il fréquentait maintenant, à l’instar de son frère, les milieux les plus élevés. À partir de 1866, il a dirigé une classe de maîtres de laquelle ont émergé de nombreux artistes célèbres. Il utilisait souvent des œuvres de son frère Andreas ou de William Turners comme modèles. En 1872, il a démissionné de son poste de professeur. En 1897, il devint citoyen d’honneur de la ville de Dusseldorf. Au début du XXe siècle, il fut considéré comme un représentant de la « Gründerzeit ». Oswald Achenbach est mort en 1905 et a été enterré dans le cimetière de Düsseldorf Nord, où sa pierre tombale se trouve encore aujourd’hui.

Tableaux connus des artistes

Andreas Achenbach:
« Départ de la flotte de harenguiers à Scheveningen »
« Sur une mer orageuse »
« Bateau à vapeur échoué sur la côte norvégienne »
« Torrent dans un paysage forestier norvégien »

Oswald Achenbach:
« Ambiance vespérale près d’une mer houleuse dans le sud de l’Italie »
« Mer houleuse dans le Golfe de Naples. Ambiance orageuse »
« Route près de Pompéi. Le Vésuve fumant en arrière-plan »
« Le long du Golfe de Naples »